Information Générations Mutualistes

Lancement du plan maladies neurodégénératives (PMND)

Lancement du plan maladies neurodégénératives (PMND)
La ministre des Affaires sociales et de la Santé a adressé aux agences régionales de santé, le 7 septembre dernier, une circulaire détaillant les premières mesures à mettre en œuvre dans le cadre du plan Maladies neurodégénératives.

Présenté par le gouvernement en novembre 2014 et annoncé comme une priorité d’action du secteur personnes âgées par la circulaire budgétaire PA/PH 2015, le plan Maladies neurodégénératives (PMND) est désormais officiellement lancé.

 

Une circulaire du 7 septembre dernier définit un « premier cadre de travail et de mobilisation » à destination des agences régionales de santé (ARS), en vue du déploiement de plusieurs mesures du PMND, en lien notamment avec la continuité du plan Alzheimer 2008-2012 :

 

  • La création de 8 888 places de pôles d’activité et de soins adaptés (Pasa), correspondant au nombre de places prévues, mais non encore créées au 31 décembre 2014, par le plan Alzheimer (le cahier des charges des Pasa sera par ailleurs prochainement révisé).

     

  • La création de 410 places d’unités d’hébergement renforcé (UHR) en établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), conformément aux objectifs non réalisés du plan Alzheimer, ainsi que la répartition des nouvelles UHR médico-sociales prévues par le PMND (environ 816 places au total). Le cahier des charges des UHR sera également revu afin d’y intégrer les nouveaux profils des personnes hébergées.

     

  • L’installation de 35 plateformes d’accompagnement et de répit à destination des aidants de personnes âgées en perte d’autonomie (solde de places issu du plan Alzheimer), ainsi que 65 plateformes supplémentaires, déployées entre 2016 et 2019, « de sorte que chaque département dispose de deux plateformes ». La circulaire note à ce titre que les critères de sélection seront assouplis par rapport à ceux retenus en 2011. Les plateformes pourront ainsi être portées par un accueil de jour d’au moins 6 places.

     

  • L’expérimentation d’un « temps de psychologue » au sein des services de soins infirmiers à domicile (Ssiad) et/ou des services polyvalents de soins et d'aide à domicile (Spasad). 50 équivalent temps plein (ETP) devront ainsi être déployés sur la durée du plan. Une instruction détaillera le cadre de cette expérimentation.

     

  • L’installation des 540 places restantes d’équipes spécialisées Alzheimer (ESA), conformément au plan Alzheimer, auxquelles s’ajouteront 74 nouvelles ESA prévues par le PMND, « afin d’assurer une bonne couverture territoriale de cette offre ».

     

  • Le déploiement de 100 nouvelles Maia, dont 50 sur l’année 2016 (s'ajoutant ainsi aux 50 dispositifs lancés en 2015). Le cahier des charges national des Maia devra également être révisé en 2016, « à l’issu de la publication de la loi d’adaptation de la société au vieillissement […] ».

 

A noter : En annexe de la circulaire, le tableau de répartition régionale des crédits consacrés aux mesures médico-sociales du plan maladies neurodégénératives : http://www.sante.gouv.fr/fichiers/bo/2015/15-09/ste_20150009_0000_0056.pdf